« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?

Photo



Descriptif du profil


Humeur
(Mon mot de passe est "vérité")



Juana  

Clique pour agrandir

Mon mot de passe est "vérité"
Couleur de personnalité

Date d'inscription
12 Juin 2018

Dernière reconnexion
17 Janvier 2019 - 00h02

Membre certifié  par
 Spartacus9

Ses sorties favorites
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fiabilité
1 52 2 2
  93% 4% 4%
Infos perso
Classements
Prénom : Juana
Sexe : Femme
Situation : Célibataire, sans enfant
Date de naissance : 30 Oct 1957 (61 ans)
Localisation : Intramuros

Eux= toujours partantsn°35 (+1)
Les + populaires !n°193 (-4)
Son petit mot

Installée à Nîmes depuis peu, je voudrais faire des connaissances, participer à  diverses sorties, passionnée  du monde de la moto, mais ouverte à toutes découvertes, tous divertissements... Et si le tout est agrémenté d'humour, de rires et délires, alors suis preneuse...

 

Mon trip... l'écriture...

 

 Rêveuse impénitente...

Je cherche cet instant unique où les mots s accouplent sans orage... il existe... parait-il... un moment magique. .. un état second... où les mots gomment la douleur d exister... on espère toucher l intouchable... ces instants irréels... ravagés de quiétude... qui clandestinement font offense à la solitude... qui rejettent au loin la violence du monde... pour que la vie vaille la peine d être vécue. ...

 

L'indifférence 

Cet impossible qui se tait

Plus rien à contempler 

Dans ces vastes forêts 

Brûlées par l'insouciance.

Dans cette immensité

Personne à écouter

Le monde devient muet

Acheté par le silence.

Puis un enfant blessé

Un petit vieux égaré 

Personne ne s'est arrêté 

Plus rien n'a d'importance.

Et être un étranger

Sans rien à espérer 

Des regards imparfaits

Baignants dans l'ignorance.

Quand la douleur dit vrai 

De toutes ces larmes versées 

Sans la force d'exprimer

Acculée d'indifférence.

Des corps déchiquetés 

Des âmes desemparées

Toutes ces tombes creusées 

Sous le joug de la violence.

Si le mal se comptait

Sur la balance pesé

Il aurait bien cherché 

Mourir de repentance.

Je ne cesse de prier

Pour voir les fleurs pousser

L'humain rescissuter 

Esclave de l'espérance.

Celui qui sait aimer

Où est-il donc passé ? 

Oh mon dieu revenez

Offrir la flamboyance. ..

 

 

 

    Pour :
  • Lui envoyer un message privé
  • Voir la liste de ses futures sorties
  • Savoir si tu l'as déjà croisé lors d'une sortie

  • Connecte-toi !
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0657s